07/06/2010

LAWRENCE ENGLISH 'KIRI NO OTO' /// LE SON DE LA BRUME

cd-feature-lawrence-english-kiri-no-oto-Lawrence_English_Kiri_No_Oto_Touch_Review


On ne peut évoquer la scène électronique contemporaine australienne sans évoquer Lawrence English. En l'espace d'une dizaine d'années, le compositeur-curateur s'est imposé comme une figure incontournable, imposant sa marque tant via son label Room40 (Marisa Rosenfeld, Tujiko Noriko, Sebastien Roux, Dj Olive, Luc Ferrari, Matt Rösner...) que par ses propres sorties puisant tant dans le domaine du Field Recordings (Ghost Towns) que dans les dissonances ambient (Studies For Stradbroke, For Varying Degrees Of Winter).


Signé sur Touch, Kiri No Oto est un concept album, le premier d'une série, transposant les effets de brouillard à des contextes sonores divers. Dans un environnement brumeux, la vue est altérée, se focalisant tantôt sur l'ensemble, ou tentant plutôt de discerner le détail dissimulé. Lawrence English réalise le transfert au contexte sonore au départ de prises de son réelles; field recordings réalisés au gré de ses nombreux voyages en environnements variés; passées au travers de processus d'hypersaturation et de variations de fréquences et de volumes.


Pour en faire pleinement l'expérience, Kiri No Oto se doit d'être écouté d'une traite, les yeux fermés. Vous discernerez furtivement des éléments sonores familiers qui perdront leur corporalité pour se retrouver dans des champs plus vastes, inconnus. L'attention se modifie sans cesse, la perspective auditive se déplace et l'auditeur choisit de discerner ce que son oreille lui dicte. Attention, la comparaison au contexte visuel tient davantage de la tempête en haute mer qu'à la promenade dans la brume de par chez nous. J'ai réalisé une interview de Lawrence English pour Qwartz que pouvez visionner ici.


21/05/2010

IGNATZ 'II' /// ABSTRACT BLUES

ignatz

 

Une première onde sonore se tortille jusqu'à nos oreilles. Le temps se dilate; les abysses nous entourent; le blues du futur nous appelle. De subtils arpèges se posent en surimpression, le chant de Bram Devens - aka Ignatz - est incantatoire et les saturations de sa guitare donnent corps à sa voix fantasmagorique. 'He Deals With Love & Her Eyes Glaze' ouvre superbement 'II', deuxième opus du belge sortis sur le label gantois (K-RAA-K)3. Brève parenthèse, le deuxième morceau 'I Was Not There' est le seul à ne pas passer à la moulinette du traitement lo-fi du belge. Ballade retro-folk, il ouvre la porte soyeusement à 'The Dreams' dont le riff initial se clôturent en une saturation cosmique. Car l''intérêt de l'approche d'Ignatz réside plus que tout dans sa manière à partir de simples ballades folk-blues et de faire entrer les morceaux dans de longues turbulences hypnotiques où guitares, effets et voix s'imprègnent avant désintégration finale. La Belgique a accouché de son Captain Beefheart.

05:55 Publié dans Album | Commentaires (0) | Tags : blues, ignatz, kraak, electronic music |  Facebook

22/04/2010

QWARTZ PRIX DES MUSIQUES NOUVELLES /// PALMARES Edition 6

Qwartz

02:56 Publié dans Musique | Commentaires (0) | Tags : qwartz, electronic music |  Facebook

04/03/2010

QWARTZ PRIX DES MUSIQUES NOUVELLES /// VOTING ROUND

VisuelQwartz6

Projet sans but lucratif débuté en 2003, Qwartz permet chaque année aux indépendants de la musique électronique et des musiques dites nouvelles de soumettre des oeuvres à l'écoute attentive d'un jury de professionnels. Le public peut ensuite écouter en ligne et voter pour les nominés. Rendez-vous sur www.qwartz.org et votez pour l'édition 6. Clôture des votes le 15 mars prochain.

QWARTZ 6 Nominations
QWARTZ International Prizes for New and Electronic Music under the Honorary Presidency of Gudrun Gut, Alejandro Jodorowsky as Jury President

Jury officiel: Christophe, Alejandro Jodorowsky, Bernard Parmegiani, Patrice Renson

Jury professionnel: Jocelyne Auzende, Alain Brohard, David Chauveau, Marek Choloniewski, Jean-Marc Clogenson, Hubert Michel, Damien Moreno, Kevin Ringeval, Remco Schuurbiers

Les prix seront attribués durant la cérémonie le vendredi 2 avril 2010 au Palais Brongniart à Paris

Catégorie Album:

  • Angst is not a Weltanschauung! by B.Fleischmann [Austria] – morrmusic [Germany]
  • Cities and Girls by Myra Davies [Canada] – moabit musik [Germany]
  • Everything in Shadow by Koen Park [UK] – Experimedia [US]
  • Five Panels by Monty Adkins [UK] – SIGNATURE [France]
  • From the Oriental School of dub by Fedayi Pacha [France] – Hammerbass [France]
  • Take My Breath Away by Gui Boratto [Brasil] – Kompakt [Germany]
  • U by Tujiko Noriko, Lawrence English & John Chantler [Japan/Australia/UK] - ROOM 40 [Australia]

Catégorie Expérimentation et recherche:

  • [60]Project by Mathew Adkins [UK] - empreintes DIGITALes [Canada]
  • Esprit de sel by Hughes Germain [France] - Volume-Collectif / Césaré [France]
  • Invito by Per Samuelsson [Sweden] – Slowbeat [Sweden]
  • Kazagumo by Mokuhen [France] - PPT/Stembogen [France]
  • Knud Un Nom de Serpent (Le Cercle des Entrailles) by Lionel Marchetti [France] -
  • Intransitive Recordings [US]
  • Liedgut by atom tm [Germany] - raster-noton [Germany]
  • Teletai by Orphx [Canada] – HANDS [Germany]
  • TTK by Jose Miguel Candela & Miguel Villafruela - Pueblo Nuevo Netlabel [Chile]

Catégorie Découverte:

  • Astra & Knyst by Voks [Denmark] – Dekorder [Germany]
  • Dr Doom by Niveau Zero [France] – Dub Technic/Expressillon [France]
  • Dynamo by Rumpistol [Denmark] - Rump Recordings [Denmark]
  • Farsi le foto by Marcio McFly [Italy] - 51 beats [Italy]
  • Grigri Breakers vol.1 by Loan [France] - dtc Records [France]
  • Il Traffico by Maelstrom [France] – Expressillon [France]
  • Shoo Straight Shout by Cercueil [France] - Optical Sound [France]
  • Sur_Electronique by Dosage [France] - Dosage n°2 [France]

Catégorie Compilation:

  • Alec Empire Plays Staubgold: Rauschgold – Staubgold [Germany]
  • Best Of Boxon Records 2008-2009 - Boxon Records [France]
  • reciprocess : +/vs - BiP_HOp [France]
  • The Plastic People Issue - Double Entendre [France]
  • [sylt] remixes - Rump Recordings [Denmark]

Catégorie Anthologie:

  • Marc Behrens: Compilation Works 1996-2005 [Germany] - Cronica Electronica [Portugal]
  • Francisco Lopez: Through the Looking-Glass [Spain] – Kairos [Austria]
  • A Special Mention is dedicated to L'OEuvre Electronique de Luc Ferrari
  • A special 10 CD boxed set is published by INA-GRM and gathers the main works of the French composer.

Catégorie Titre:

  • A Tape End by :Such: [France] - autoproduction
  • Animal Territory in Animal Territory/Brenner by t.raumschmiere feat. Puppetmastaz [Germany] – Shitkatapult [Germany]
  • Get to fuck up feat dj Diess in The Missing Link by Tambour Battant [France] - Ozore Age [France]
  • Preliminari in Swarm Shake by thop [France] - autoproduction
  • Wie ein Vogel in Das Bierbeben by Das Bierbeben [Germany] – Shitkatapult [Germany]
  • Tasnw in Still Life by Fractional [Belgium] - The Centrifuge [UK]

Catégorie Dancefloor/Club:

  • 37/41 in electronic violence phenomena by The PCP Principle [UK] - HANDS [Germany]
  • Death rave (Jonty Skrufff's rewed up remix) in Death Rave by Motor [Germany] –
  • Shitkatapult [Germany]
  • Elle Routine in Musik Non Stop Uno [compilation] by Daniela La Luz [Germany] - Syncopated Musik [UK]
  • Hey Hotties! in TOTAL 9 [compilation] by Supermayer [Germany] – Kompakt [Germany]
  • Il traffico in Il traffico by Maelstrom [France] – Expressillon [France]
  • Kuchenblech in Rumpelritter by Shrubbn!! [Germany] - Musick To Play In The Club [Germany]
  • We in Hello World by Monosurround [Germany] - Citizen Records [France]

Catégorie artwork/packaging:

  • Greta Hoheisel [Germany] for Bukarest | Bucures,ti – fragmente by Greta Hoheisel &
  • Norbert Lang – Gruenrekorder [Germany]
  • Mikhail Karikis [England] for Morphica by Mikhail - Sub Rosa [Belgium]
  • Mounir Jatoum of La Commissure [France] for Split by Arnaud Rivière & Antoine Chessex - Le Petit Mignon [France]
  • Olaf Bender [Germany] for liedgut by atom tm - raster-noton [Germany]
  • Raphael Moser [Austria] for Recherche_00 by Heribert Friedl – Nonvisualobjects [Austria]
  • Staalplaat [Netherland] for Mort Aux Vaches by Yellow Swans - Staalplaat [Netherland]

07:33 Publié dans Musique | Commentaires (0) | Tags : qwartz, electronic music |  Facebook

24/02/2010

MASONIK - CLOVEN DUB /// LIVE @ KULCHA /// 13.11.09

masonik

 

 

Collectif gravitant autour de Baziz (Bazil Psanoudakis - turntables,laptop) et de Mole (Tony Monaco - VJ), Masonik explore depuis 1996 le Dub. Privilégiant la performance live, Baziz et Mole se sont toujours entourés de musiciens locaux et d'instrumentations originales; surimpression à leur déjà très riche palette sonore faite de samples provenant de sources multiples, des quatre coins du monde.


Récemment regroupés autour du projet
Freeform, le saxophoniste Paul 'Pax' Andrew et le jeune maître du sarangi (instrument classique indien millénaire) Balvinder Singh ont rejoint le collectif, lui conférant une dimension davantage tournée vers l'improvisation et le jazz.


Leur concert à
KULCHA en novembre dernier fut de la haute voltige. Le set de tech minimale de Dj Globoa signa le ton - Il ne s'agirait pas d'une soirée comme les autres ce soir à Kulcha, lieu davantage dédié aux concerts acoustiques.


Construit autour de Balvinder Singh, le premier set fut une longue traversée ambient où beat vaporeux, scratches liquides et visuels élevèrent le phrase du sarangi. S'il fallait nommer le premier acte, ce serait sans nul doute 'Raaga Adventures in Dub'. 25 minutes plus tard et l'effet de transe dilue, nous retrouvions sur scène Paul 'Pax' Andrews au saxophone et clarinette basse ainsi que Bruno Michel a la basse. Beats plus appuyés, ligne de basse plus funky, drones improvises pour soutenir cette fois le jeu criard de Pax, du pur jazz déstructuré!


Masonik a l'avantage d'offrir une vraie performance live, loin des mornes séances d'écoute de laptop. Baz officie derriere ses platines tel un gourou guidant ses adeptes vers plus d'abstraction dub. Les beats pré-fabriques tournent sur mesure tandis qu'il manipule en live ses vinyles leur insufflant multiples effets et scratches - L'influence de Dj Spooky est omniprésente. En tant que spectateur, on est aussi subjugue par la quantité de sources utilisées: D'Alan Ginsberg a Edgard Varese, de Swami Chidananda a Tangerine Dreams, de David Lynch a Sigillum.


Originaire de Grèce, Baz travaille actuellement sur un nouveau projet intitulé 'Rembetika in Dub';hommage au blues de son île natale; laissant de côtés les platines pour n'utiliser que des 78 tours sur gramophone relié à son laptop. Le projet sera présenté en mai prochain. Affaire à suivre donc...