24/02/2010

MASONIK - CLOVEN DUB /// LIVE @ KULCHA /// 13.11.09

masonik

 

 

Collectif gravitant autour de Baziz (Bazil Psanoudakis - turntables,laptop) et de Mole (Tony Monaco - VJ), Masonik explore depuis 1996 le Dub. Privilégiant la performance live, Baziz et Mole se sont toujours entourés de musiciens locaux et d'instrumentations originales; surimpression à leur déjà très riche palette sonore faite de samples provenant de sources multiples, des quatre coins du monde.


Récemment regroupés autour du projet
Freeform, le saxophoniste Paul 'Pax' Andrew et le jeune maître du sarangi (instrument classique indien millénaire) Balvinder Singh ont rejoint le collectif, lui conférant une dimension davantage tournée vers l'improvisation et le jazz.


Leur concert à
KULCHA en novembre dernier fut de la haute voltige. Le set de tech minimale de Dj Globoa signa le ton - Il ne s'agirait pas d'une soirée comme les autres ce soir à Kulcha, lieu davantage dédié aux concerts acoustiques.


Construit autour de Balvinder Singh, le premier set fut une longue traversée ambient où beat vaporeux, scratches liquides et visuels élevèrent le phrase du sarangi. S'il fallait nommer le premier acte, ce serait sans nul doute 'Raaga Adventures in Dub'. 25 minutes plus tard et l'effet de transe dilue, nous retrouvions sur scène Paul 'Pax' Andrews au saxophone et clarinette basse ainsi que Bruno Michel a la basse. Beats plus appuyés, ligne de basse plus funky, drones improvises pour soutenir cette fois le jeu criard de Pax, du pur jazz déstructuré!


Masonik a l'avantage d'offrir une vraie performance live, loin des mornes séances d'écoute de laptop. Baz officie derriere ses platines tel un gourou guidant ses adeptes vers plus d'abstraction dub. Les beats pré-fabriques tournent sur mesure tandis qu'il manipule en live ses vinyles leur insufflant multiples effets et scratches - L'influence de Dj Spooky est omniprésente. En tant que spectateur, on est aussi subjugue par la quantité de sources utilisées: D'Alan Ginsberg a Edgard Varese, de Swami Chidananda a Tangerine Dreams, de David Lynch a Sigillum.


Originaire de Grèce, Baz travaille actuellement sur un nouveau projet intitulé 'Rembetika in Dub';hommage au blues de son île natale; laissant de côtés les platines pour n'utiliser que des 78 tours sur gramophone relié à son laptop. Le projet sera présenté en mai prochain. Affaire à suivre donc...


01/02/2010

YABBY YOU /// R.I.P.

yabby you


C'est avec beaucoup de tristesse que j'apprends à l'instant le décès de Yabby You le 12 janvier dernier à l'âge de 63 ans seulement. Producteur phare de la scène Roots Reggae, les productions de Vivian Jackson comptent parmi les plus lourdement chargées de mysticisme, oscillant entre Rastafarisme et Christianisme.
Le son Yabby You, directement inspiré d'une expérience divine, marqua d'emblée une génération d'artistes et producteurs Jamaicains, donnant naissance aux Prophets et à certaines des plus prolifiques collaborations dont celles majeures avec King Tubby et Augustus Pablo.


Yabby You scella définitivement mon entrée dans le Reggae et je lui tire ma révérence.

17/01/2010

BEST OF ALBUMS 2009 /// NOUVEAUTES ET (RE)DECOUVERTES

AnouarantibalasArthurarthur2
Don CherryDr Doom2DvaEthiopiques

Anouar Brahem 'Khomsa' (ECM-1995):2009 coïncide définitivement avec mon entrée dans l'univers du compositeur Tunisien Anouar Brahem et plus largement avec la découverte de la large discographie du prestigieux label allemand ECM. J'aurais pu citer d'autres albums mais Khomsa ne me quitte plus depuis trois semaines. Dans le cadre d'une relecture de compositions écrites à l'origine pour le théâtre et le cinéma, Anouar s'entoure pour la première fois de Richard Galliano, Palle Danielsson et Jon Christensen pour atteindre une nouvelle fois des sommets où l'improvisation dure côtoie sans fracas les élans spirituels d'Anouar.

Antibalas 'Security' (Anti-2007): Avec John McEntire à la production, Antibalas est parvenu à se détacher de la simple relecture AfroBeat pour davantage d'expérimentations notamment sur les tueries 'Beaten Metal' et 'I.C.E.':

Arthur Russell 'The Sleeping Bag Sessions' (Sleeping Bag-2009): Depuis 2005, les rééditions de pépites signées Arthur Russell ne cessent de nous rappeler à quel point ce bonhomme était un génie en avance sur son temps. The Sleeping Bag Sessions renvoient à quelques obscurités Disco de haut vol dont 'Tiger Stripes' et son refrain culte vous mettront le feu aux fesses: 'Up & down your back orange and black, I can see your tiger stripes (2x). Since you are a tiger, since you are a tiger, you can find your spot moving through the trees at night'.

Arthur Russell 'Lover Is Overtaking Me' (Audika-2008): Arthur Russell, encore lui, mais cette fois sous le costume d'un chantre folk. Envoûtant.

Don Cherry/Latif Khan (Heavenly Sweetness-2009): Merci au petit label parisien Heavenly Sweetness pour nous offrir 'Music/Sangam', soit la magistrale rencontre entre le plus ouvert des Free jazzeux et le maître de la tabla Indienne Latif Khan.

Dr Doom2 (Threshold Rec-2008): Kool Keith returns as Dr Doom to kill off his alter-ego Dr Octagon...Du Hip-Hop comme seul Kool Keith peut nous en servir avec dans l'ombre, Kutmasta Kurt pour nous assommer de ses productions grasses.

Dva 'six four five eight - six four seven eight' (autoprod): Linsey Pollak est sans conteste un musicien Australien incontournable. Expérimentateur multiple et fabriquant tous ses instruments à vent, on le retrouve ici en compagnie du multi-percussionniste Tunji Beier pour un voyage sonique unique où le jeu et l'improvisation domine.

Ethiopique 1 'L'âge d'or de la musique éthiopienne moderne 1969-1975': Premier volume de longue et magnifique série Ethiopiques avec à l'honneur Mulqen Mèllèssè, Mahmoud Ahmed Gétatchèw Kassa et Tèshomè Meteku.

Fever RayFleet FoxesFreedomHarmonia
Hector ZazouHu VibrationalJEan-Pierrekasai

Fever Ray (Rabid Rec-2009): Moitié du duo suédois The Knife, Karin Dreijer Anderson aura pris son temps pour concocter son premier travail solo. Son univers, même si pas trop éloigné du duo, surprend. Les machines génèrent une électronique sombre et vaporeuse sur laquelle se posent d'étranges voix trituréess de mille effets.

Fleet Foxes (Bella Union-2008): Qui n'aura pas succombé à la pop de ces messieurs barbus?

VA 'Freedom & Sound -  Revolutionary Jazz & The Civil Rights Movements 1963-82 Vol. 1&2 (Soul Jazz Rec-2009): Soul Jazz a à nouveau frappé très fort en cette fin d'année avec la sortie simultannée de ce double volume et du livre déjà devenu référence. Sun Ra, Archie Shepp, The Art Ensemble of Chicago cottoient certains artistes plus obscurs tels que Philip Cohran & The Artistic Heritage Ensemble, Pheeroan Ak Laff, Steve Colson & The Unity Troop, soit 23 morceaux épiques sous l'empreinte du panafricanisme et du combat pour les droits civiques. Une belle leçon d'histoire.

Harmonia 'Music Von Harmonia' (Lilith Rec-1974/2006): Si vous pensez tout connaître de la musique électronique allemande, faites donc un petit détour par Harmonia, voisin proche de Neu! et prenez vous la claque ultime car voici ce dont les précurseurs étaient capables.

Hector Zazou & Swara 'In The House of Mirrors' (Crammed Discs-2008): Hector Zazou nous a quitté l'année passée et nous aura laissé en témoigne de son génie ce dernier chef d'oeuvre. L'électronique, subtile, sert de miroir afin de refléter à l'infini les notes suspendues d'instrumentalistes indiens et uzbeques.

Hu Vibrational 'Universal Mother' (Soul Jazz Rec-2006): Projet d' Adam Rudolph regroupant Brahim Fribgane, Hamid Drake et le producteur Carlos Nino, Universal Mother explore les possibilités sonores et spirituelles de multiples percussions afin de nous rapprocher de la Mère Universelle, notre ancêtre commun. Envoûtant.

Jean-Pierre Massiera 'Psychoses Discoïd 1976-81' (Mucho Gusto-2007): Sorcier fou touche à tout, expérimentateur à placer à côté de Lee Perry, Jean-Pierre Massiera nous vient de France et aura exploré quantité d'univers sonores, produit moultes artistes en y incorporant sa follie créative faite d'effets de reverbs, de delay et d'échos. De la musique psychédélique à la française.

Kasai Allstars 'in the 7th moon, the chief turned into a swimming fish and ate the head of his enemy by magic' (Crammed Discs-2008): Congotronic Vol.3. De la transe à l'état pur à consommer sans modération.

KompaktKrill.minimaLife is A ProblemA Certain Ratio
LKJLloyd MillermadlibMata

VA 'Kompakt - Total 10' (Kompakt-2009): La toute grande classe. Où en serait la House sans l'écurie de SuperMayer?

Krill.Minima 'Urlaub auf Balkonien' (Thinner-2008): Dub suspendue qui n'est pas sans rappeler les productions Chain Reaction. Un album qui ne révolutionne pas le genre mais qui le magnifie.

VA 'Life is a problem. But where there is life, there is hope' (Mississippi Rec): Du blues d'énervés, de pas contents, avec sa belle brochette de religieux maniant la guitare électrique façon saturée, 30 ans avant Hendricks. Très belle occasion de découvrir le formidable label Mississippi.

A Certain Ration 'The Double Twelve Inch' (Factory Rec): Energie post-punk, incursions dub, incursions No-Wave, mon entrée chez A Certain Ratio s'est dénichée il y a deux semaines chez un petit bouquiniste au Sud de Melbourne pour à peine 5 euros.

Linton Kwesi Johnson 'Bass Culture' (Island-1980): Pochette de luxe pour un album qui détonne. Les déclinaisons poétiques Dub de LKJ sont soutenues par un casting de haute voltige. Dennis Bovell à la production, Julio Finn au trombone, Floyd Lawson à la basse, Jah Bunny et Winston Cruniffe à la batterie.

Lloyd Miller 'A Life Time In Oriental Jazz' (Jazzman-2009): Voyageur invétéré parlant 5 langues, ethno-musicologue et multi-instrumentaliste, Dr. Lloyd Miller aura consacré sa vie à rapprocher le Jazz de la musique classique perse. Jazzman nous offre l'anthologie définitive de ce guru regroupant des morceaux de jazz modal, spirituel et ethnique joués sur une pléthore d'instruments d'Europe, d'Asie et au-delà.

Madlib 'Beat Konducta Vol.5 & 6 - A tribute to J-Dilla' (Stones Throw-2008): Jusqu'à quand cet autre savant fou continuera-t-il de nous clouer le bec à gros coup de productions Hip-Hop rétro-futuristes?

VA 'Mata La Pena-A Compilation of International Music' (Mississippi Rec-2009): Design de grande classe, musiques du monde rarissimes passant du Flamenco au Calypso, d'une ballade thaï à un instrumental indonésien, il n'y a pas de doute, nous sommes ches Mississippi Records.

MortikaOriental Wind  Chila-ChilaRecomposedSun Ra
tirk 02tujikoSun Ra2washington

VA 'Mortika - Recordings From A Greek Underworld' (Mississippi Rec-2009): Il est ici question de drogue, de femmes et de la dureté de la vie, soit du blues dans la langue de Zeus. 'Mortis' en Greg fait référence à une personne à la fois élégante et sans bonnes manières. Le genre qui porte le costume et le poignard dans la poche. Mortika, signée Mississippi Rec, regroupe des perles de chanteurs 'Mortes' et chanteuses 'Mortesses'.

Oriental Wind 'Chila-Chila' (Sonet Records-1979): Un jour peut-être j'essaierai d'en parler. Là j'en reste toujours bouche bée.

Recomposed By Carl Craig & Mortiz Von Oswald - Music by Maurice Ravel & Modest Mussorgsky (Deutsche Grammophon-2008): Belle preuve d'ouverture du label Deutsche Grammophon que d'ouvrir la série Recomposed. Après Matthias Arfmann et Jimmi Tenor, c'est au tour de Carl Craig & Moritz Von Oswald, pionniers du mouvement techno, de s'associer pour offrir cette relecture en 8 mouvements du Boléro et Rapsodie espagnole de Ravel, et de Pictures at an Exhibition de Mussorgosky.

Sun Ra 'Some Blues But Not The Kind That's Blue' (Atavistic-2009) / Sun Ra and His Intergalactic Myth Science Solar Arkestra 'Sleeping Beauty' (Art Yard-2008): Une relecture free d'Old Time Blues, et du Sun Ra plus abordable mais pas moins magistral. Comme quoi le Roi Soleil était de tous les fronts.

VA 'Tirk02' (Tirk Recordings-2009): Je ne connais absulument rien du label ni des producteurs compilés mais les deux volumes regroupent des sommets House et Disco.

Tujiko Noriko,Lawrence English,John Chantler 'U' (Room40-2009): Votez pour 'U' sur www.qwartz.org

Washington Phillips 'What Are They Doing In Heaven Today?' (Mississippi Rec-2005):

23/11/2009

KRILL.MINIMA 'URLAUB AUF BALKONIEN' /// DUB EN APESENTEUR

 

[thn098]-00-krill.minima_-_urlaub_auf_balkonien

Projet Dub-ambient de Marsen Jules aka Krill.Minima, 'Urlaub auf Balkonien' fut élu par les internautes meilleur album 2009 dans le cadre des Qwartz-Prix des Musiques Nouvelles en compétition avec des pointures telles que Michaela Melian, Autechre, Battles ou SuperMayer.

Loin de révolutionner le genre - on pense tout de suite à certains projets de Pole ou encore aux productions de Vainqueur sur Chain Reaction - 'Urlaub auf Balkonien' présente neuf morceaux de Dub raffiné avec l'accent sur des lignes de basses chaleureuses, de subtils craquements de vinyles et les usuels effets vaporeux de delay et de reverb qui définissent le genre. Krill.Minima réalise à la perfection un album qui invite à la contemplation et qui réchauffera vos masures tout au long de l'hiver.

'Urlaub auf Balkonien' est disponible en téléchargement sous licences Creative Common à partir de l'excellent net label Thinner Netlable.


25/10/2009

DOCUMENTAIRE /// MUSICALLY MAD

musicallymad

'Musically Mad is the story of the people pushing Reggae to the masses'...mais il s'agit surtout d'un compte-rendu condensé de la scène des Sound-Systems Reggae Anglais qui émergea à l'aube des années 70.

Beaucoup associent les Sounds-Systems uniquement à un sélecteur (Dj) accompagné de son acolyte Dj (MC) propageant le son Reggae ou, de nos jours, plus souvent Dancehall.

Karl Folke & Andreas Weslein défoncent le stéréotype et pénètrent de plein pied cette culture underground pour nous en dévoiler les éléments cruciaux et fondateurs: fabrication maison des murs d'enceintes dont le design ne cesse d'évoluer, sélection originale de dubplates, surpuissance de la basse, customisation du préampli pour permettre des manipulations sonores toujours plus exagérées...quelques éléments seulement que chaque Dj doit posséder s'il désire prétendre au véritable statut de 'Soundman'.

Le documentaire évite aussi toute redite historique ou emploi redondant d'images d'archives cent fois visionnées. A l'inverse, on est projeté dans la moiteur des salles de Leeds, Manchester ou Londres. L'expérience ressemble presque à une congrégation religieuse, le 'Soundman' comme prêtre, prêchant le message roots du haut de son autel méga amplifié.

Iration Steppas, Aba Shanti I, Russ Disciples, Fatman Sound, Channel One Sound, Mad Professor, Mikey Dread, malheureusement Jah Shaka manque à l'appel, seul bémol de ce docu honnête qui surpasse très largement l'ennuyant 'Dub Echoes' sorti chez Soul Jazz.

 


Musically Mad Trailer

Karl | MySpace Video


Ruff cut from Musically Mad

Karl | MySpace Video