27/10/2009

ALBUM COVER // PIMMON 'CURSE YOU EVIL CLOWN'

meupe101

Vivez à Perth et vous entendrez maintes fois qu'il s'agit de la ville la plus isolée au monde. S'il est vrai que les Arts ici souffrent certainement du statut; peu de salles adéquates, manque d'ouverture artistique du public, jeunesse plus encline à gagner des sommes astronomiques dans le  boom minier; il est aussi clair que nombres d'acteurs débordent d'énergie pour inventer une certaine idendité Perth. Pour les découvrir il faut gratter la surface certes, mais quelle satisfaction lorsque vous mettez le doigt dessus.

Meupe fait clairement partie des protagonistes parvenu à se créer une identité propre. Officiant dans les musiques électroniques dites expérimentales, Meupe est un label et une plateforme de promotion d'artistes locaux et nationaux grâce à l'organisation de soirées mensuelles brillamment intitulées 'Ambassador From Everywhere'.

Ecrivain, musicienne et illustratrice freelance, Jessyca Hutchens vit à Perth et se charge du design de certaines des sorties Meupe et des flyers des soirées 'Ambassador From Everywhere'. Elle use principalement de la répétition sobre de patterns, touchant le point de vue moléculaire de la texture.

La pochette du 'Curse You, Evil Clown' de Pimmon ne fait pas exception et insiste encore davantage sur le côté organique de l'oeuvre pour donner naissance à une sorte de méduse se mouvant dans les abysses au fil des textures sonores générées par Pimmon.

25/10/2009

DOCUMENTAIRE /// MUSICALLY MAD

musicallymad

'Musically Mad is the story of the people pushing Reggae to the masses'...mais il s'agit surtout d'un compte-rendu condensé de la scène des Sound-Systems Reggae Anglais qui émergea à l'aube des années 70.

Beaucoup associent les Sounds-Systems uniquement à un sélecteur (Dj) accompagné de son acolyte Dj (MC) propageant le son Reggae ou, de nos jours, plus souvent Dancehall.

Karl Folke & Andreas Weslein défoncent le stéréotype et pénètrent de plein pied cette culture underground pour nous en dévoiler les éléments cruciaux et fondateurs: fabrication maison des murs d'enceintes dont le design ne cesse d'évoluer, sélection originale de dubplates, surpuissance de la basse, customisation du préampli pour permettre des manipulations sonores toujours plus exagérées...quelques éléments seulement que chaque Dj doit posséder s'il désire prétendre au véritable statut de 'Soundman'.

Le documentaire évite aussi toute redite historique ou emploi redondant d'images d'archives cent fois visionnées. A l'inverse, on est projeté dans la moiteur des salles de Leeds, Manchester ou Londres. L'expérience ressemble presque à une congrégation religieuse, le 'Soundman' comme prêtre, prêchant le message roots du haut de son autel méga amplifié.

Iration Steppas, Aba Shanti I, Russ Disciples, Fatman Sound, Channel One Sound, Mad Professor, Mikey Dread, malheureusement Jah Shaka manque à l'appel, seul bémol de ce docu honnête qui surpasse très largement l'ennuyant 'Dub Echoes' sorti chez Soul Jazz.

 


Musically Mad Trailer

Karl | MySpace Video


Ruff cut from Musically Mad

Karl | MySpace Video

14/10/2009

ALBUM COVER // IKE & TINA TURNER 'RIVER DEEP-MOUNTAIN HIGH'

ike-tina-turner-river-deep-front-medium

Un peu d'art dans ce blog s'il vous plaît bien! Je viens de me procurer cet enregistrement du couple le plus tapé de la soul et entièrement produit par les soins de Phil Spector. 'River Deep-Mountain High' ouvrira cette nouvelle rubrique hebdomadaire consacrée à mes pochettes d'albums favories. Médias de masse par excellence, les pochettes sont aussi un support unique, l'occasion pour certains artistes d'exprimer leur regard sur ces albums.

Dennis Hopper se cache derrière la prise de vue. Fauché et ne parvenant pas à faire son trou à Hollywood, il se tourne vers la photographie et propose de prendre le cliché. Le rendez-vous se fait devant un poster taille géante d'une star du X de l'époque. Je trouve l'effet de montage surprenant, sublimant à merveille le couple en devenir - position dominatrice de Ike, regard triste de la femme en arrière plan, effet de miroir brisé.

 

10/10/2009

CANNIBAL OX 'THE COLD VEIN' /// HIP-HOP APOCALYPSE

can-ox-12

'I'll Sleep When You're Dead' d'El-p fut ma dernière acquisition du catalogue Def Jux en 2007. L'album à peine ouvert prend la poussière dans une cave bruxelloise. Les productions Def-Jux nécessitent des qualités auditives à toute épreuve tant le genre Hip-Hop y est très souvent trituré, hâché, manipulé. Son essence certes demeure mais ses frontières se dilapident sans cesse. Les puristes n'y percoivent qu'une hérésie, les autres une croisade nécessaire.

Deux ans sans suivre l'actualité du label et soudain l'urgence d'y revenir, de revivre l'excitation des premières écoutes du 'Funcrusher Plus' de Company Flow, du 'Fantastic Damage' d'El-p ou des premiers Aesop Rock.

'The Cold Vein' de Cannibal Ox, sortit en 2001 et entièrement produit par les soins d'El-producto soit Monsieur Definitive Jux, sera ma porte de ré-entrée dans l'univers du label. C'est toujours marrant de découvrir un album important des lustres après tout le monde. La claque n'en est pas moins immédiate car l'opus fait toujours toujours l'effet d'une révolution. Les flows percussifs de Vast Air et Vordul déboulent sans peine sur la vision apocalyptique concoctée par les soins d'El-p, maître incontesté des ambiances sci-fi, surchauffées de beats gras et autres incursions électroniques vertigineuses. Les textes, eux, se fondent dans l'abstraction pour dépeindre la réalité urbaine de New-York:Iron Galaxy. Les 14 titres vous procureront certains effets de vertige mais se digèrent sans peine, n'ayez crainte. Si comme moi, vous êtes huit ans en retard...